Korben, roi d’internet, logo bébé avec des lunettes en mode thug life Korben, roi d’internet, logo bébé avec des lunettes en mode thug life

Korben Upgrade your mind

Il y a quelques jours je vous ai présenté une extension permettant de bloquer l’accès à certains sites web. Et en continuant mes recherches, je suis tombé sur Motion, une extension similaire, peu connue, mais avec d’autres avantages.

L’aspect « intelligent » de ce bloqueur tient dans le fait qu’il permet une plus grande flexibilité notamment via des rappels en temps réel, la récupération de statistiques et des alertes. Le parti pris de Motion est de dire qu’un site n’est pas complètement une perte de temps dans tous les cas, il permet une certaine granularité.

Motion pour bloquer des sites web

Dés son installation il va vous proposer une liste de sites prédéfinie à bloquer (Facebook, Reddit, Netflix …) et d’établir des créneaux horaires durant lesquels vous voulez en limiter l’accès. Par la suite vous allez pouvoir classer facilement tous les sites sur lesquels vous surfez en liste blanche (productive), neutre ou noire (distraction).

À partir de là, lorsque vous consultez un site que vous avez ajouté à votre liste de distractions, vous auvez droit à un pop-up permettant de débloquer ce dernier pendant 1 min (ou plus, ça se règle dans les paramètres). Ainsi que le total de minutes passées durant la journée sur ce genre de sites.

Donc plutôt que de ne pas pouvoir consulter le site du tout, vous pouvez faire une petite entorse rapide … tout en étant bien culpabilisé par le compteur de temps déjà perdu. Par exemple si vous avez autorisé l’accès à Twitter pour 3 min, un compte à rebours s’affichera, histoire de vous rappeler d’aller vite voir l’actu de tonton Korben avant d’arriver à zéro.

Comment fonctionne l'extension Motion

Et quand je parlais de granularité plus haut c’est aussi parce qu’il différencie différentes parties d’un même site. Le flux d’actu Twitter peut être une distraction alors que les DM peuvent aider dans votre tâche. Motion permet de bloquer l’un et pas l’autre. Une vidéo tuto sur YouTube peut vous aider dans votre taf, mais vous avez peur d’être tenté par d’autres ? Motion vous empêchera de succomber au Dieu YouTentationTube.

Vous pouvez aussi démarrer des sessions productives (Start focused session), des tâches à effectuer qui seront alors toujours affichées sur l’écran. Ce rappel sera présent sur chaque page que vous visiterez, avec un compteur qui indiquera combien de temps vous avez déjà passé sur la tâche. Imaginons que vous devez écrire un article. Il suffit de créer l’alerte et vous l’aurez toujours sous les yeux, elle vous rappellera sur quoi vous devriez être en train de travailler plutôt que de regarder comment créer un masque contre le coronavirus avec du PQ et 2 élastiques.

Lancer une session avec Motion

Autre petite option, chaque fois que vous êtes scotché sur un site trop longtemps un petit pop-up discret viendra vous faire prendre conscience du temps qui passe (après 30 min, 1h ou 2h). À vous de voir si votre temps est bien utilisé ou non. En tous cas vous ne pourrez plus dire « je ne comprends pas, j’étais sur YouTube pour 20min et 2h sont passées sans que je m’en rende compte ».

Enfin la récolte d’informations sur votre comportement vous permet d’analyser visuellement et quotidiennement là ou vous passez du temps. Il suffit alors de classer en « distractions » certains sites si vous considérez que c’est nécessaire.

À noter qu’il existe aussi 2 boutons dans les paramètres qui vous permettent de passer tous les sites shopping et/ou d’actu en « distraction ».

Pour l’instant Motion n’est disponible que pour Google Chrome.


Data Scientist dans l’industrie aéronautique, ça vous tente ?

Safran, groupe international qui opère dans les domaines de l’aéronautique, de la défense et de l’espace recrute des ingénieurs dans la data. Cette semaine, David Faria nous fait découvrir ses missions en tant que Data Scientist, ainsi que l’entité Safran Analytics dans laquelle il exerce ses talents.

Bonjour David, pouvez-vous vous présenter en quelques mots ?

David Faria :

J’ai 30 ans et un parcours d’ingénieur qui a débuté par des études en ingénierie électronique au Venezuela. Au cours de mes précédents emplois, je me suis spécialisé dans l’analyse de données, principalement à des fins de biométrie.

Suite à des expériences professionnelles dans le marketing, en 2016 j’ai rejoint Safran Analytics car je souhaitais travailler au profit de produits concrets proches de mes études de base.

Chez Safran Analytics, il y a tout un ensemble de problématiques liées au traitement de la donnée qui vont impacter, par exemple, une chaine de production d’équipement aéronautique ou améliorer la sécurité et le confort des passagers… Notre travail a une véritable influence sur certaines activités des entités de Safran, et dépasse largement le cadre marketing, classique dans le « Big Data », que je connaissais jusqu’à présent.

Pourriez-vous m’expliquer en quoi consiste votre métier de Data Scientist chez Safran Analytics ?

Le Data Scientist est en charge du traitement et de l’analyse des données issues des différents processus de Safran liés au manufacturing, à nos équipements aéronautiques ou aux services associés à nos produits. Mon rôle est d’abord de comprendre l’environnement des données qui me sont soumises. Ensuite, je dois traduire cet ensemble de données en y appliquant des algorithmes d’apprentissage statistiques (machine learning) pour révéler des schémas utiles et intéressants pour les ingénieurs du Groupe dans le cadre de leurs activités.

Ainsi, il sera possible, par exemple, de prévoir la consommation de carburant d’un vol avant qu’il ait lieu, de déterminer la qualité d’une pièce avant qu’elle n’arrive à la fin de sa production, d’optimiser l’usage de nos équipements aéronautiques par nos clients, de faire des forecasts ou d’autres tâches prédictives.

Définition Data Scientist : 
Inchangé : "Le Data Scientist est responsable de la gestion et de l’analyse des données (big data). Plus que cela, il est en charge de la récupération et du traitement de millions d’informations car au-delà de la fonction du « Data Analyst », le Data Scientist a le rôle de faire parler les données et de les mettre au service de la direction d’une entreprise. Ce métier relève des enjeux à la fois fonctionnels et stratégiques." source
Bureaux de Safran Analytics à Saclay

Quelles sont les missions de votre équipe chez Safran Analytics ?

Notre objectif est d’intervenir en support des différents métiers de Safran par le biais du machine learning, pour aider chacun à être encore plus efficace et innovant. Et, au-delà des algorithmes, nous enrichissons les données qui nous sont confiées pour que nos collègues puissent les exploiter et créer encore plus de valeur pour le Groupe et nos clients.

Que recherchez-vous comme qualités lorsque vous recrutez un Data Scientist ?

J’encadre une équipe de 12 personnes qui ont d’abord les compétences techniques dans le traitement des données, le machine learning, les statistiques. Ensuite, il faut être rigoureux, curieux et avoir envie d’apprendre. Etre pédagogue et avoir la capacité à vulgariser notre métier sont aussi importants. Dans notre environnement industriel, pas toujours habitué à utiliser de la donnée, il faut souvent sensibiliser les ingénieurs et les scientifiques à identifier les opportunités que la data science peut apporter. Enfin, il faut être passionné par l’impact de la data science dans notre cœur de métier, à savoir faire voler des avions transportant des personnes, ce qui d’un point de vue sécurité n’est quand même pas rien !

Chez Safran, nous évoluons dans un secteur de haute technologie et nous investissons énormément dans la recherche et le développement. Les technologies que nous utilisons sont parfois très complexes. Nous devons donc être prêts à relever ce challenge technique.

À terme, je crois que la data science chez Safran sera de plus en plus importante pour de nombreux métiers. Que ce soit des data scientists intégrés à des équipes métier, ou des experts métier avec des compétences en data science, c’est positif, car cela va permettre à tous les employés du Groupe de continuer à s’impliquer et à œuvrer pour leur métier d’origine, tout en exploitant de mieux en mieux leurs données afin d’innover et d’être plus efficaces.

Et au niveau du cadre de vie, c’est comment de travailler pour Safran Analytics ?

Je suis vraiment honnête en vous disant que chez Safran Analytics on travaille dans un environnement très favorable. Nous évoluons dans un cadre mixte, entre la startup et grand Groupe.

Etablissement Safran à Saclay

Nous avons beaucoup d’autonomie, et nous pouvons être force de proposition. À titre personnel, j’ai assez rapidement été valorisé dans mes missions, et cela compte ! Au-delà des locaux modernes et accueillants dans un cadre magnifique, nous avons surtout une grande richesse intellectuelle autour de nous : UX researchers, managers de projets, développeurs, devops, chercheurs… cela nous permet d’explorer de nouvelles choses et de faire de l’innovation pour le Groupe, sans qu’à aucun moment on nous demande d’abandonner tel ou tel idée ou projet pour des questions de ressources.

D’un point de vue évolution professionnelle et enrichissement personnel, je trouve que l’on a des conditions idéales au sein de Safran.

Crédit photo : Benoit Vallet / Safran 

Interview réalisée dans le cadre de la campagne de recrutement SAFRAN

Quelques postes ouverts chez SAFRAN

Votre petit rendez-vous Webosaures hebdomadaire est de retour encore une fois. 3e semaine de suite, le confinement ça a du bon, j’vous le dis ! Et ce n’est pas un poisson pourri. Qui mise sur le 1 mois sans faute pour la prochaine émission ?

Avec Rémi nous avons abordé les sujets du bien-être et de l’ergonomie. Maintenant que beaucoup découvrent le télétravail à la maison, ou n’ont plus leur matériel habituel, il faut se poser ces questions importantes. La luminosité de la pièce, l’endroit où vous vous posez, votre posture, la position des écrans … il faut savoir adapter votre environnement pour ne pas faire subir des tensions inutiles à votre corps. Ce serait bête de retourner au taf dans quelques mois et d’avoir des soucis de santé à gérer.

N’oubliez pas l’adage : « Qui veut geeker loin doit savoir ménager sa posture ».

Si vous me suivez régulièrement vous savez que j’ai déjà parlé plusieurs fois d’ergonomie sur le site. C’est un sujet que j’ai commencé à creuser il y a quelques années après avoir ressenti pas mal de douleurs au poignet. Faire des pauses, boire de l’eau, adapter le volume sonore … bref on vous donne quelques conseils et idées pour ne pas trop souffrir durant votre confinement professionnel. Pendant quelques instants je me transforme même en coach fitness, rien que pour vous.

Pour aller plus loin (on en parle dans la vidéo) :

Nous suivre sur nos réseaux : InstagramTwitterFacebookTwitchYouTube ou au format podcast sur toutes les plateformes du moment.

Prenez soin de vous et à la semaine prochaine pour de nouvelles aventures 😉


J’étais un peu short en termes d’espace disque sur l’une de mes machines Virtualbox. J’ai donc entrepris d’augmenter la taille de ma machine virtuelle (*.vdi) et je me suis rendu compte que je n’avais jamais fait d’article à ce sujet.

Pas grave, je vais réparer cette infamie.

Alors, comment faire pour augmenter la taille du disque d’une machine virtuelle Virtualbox ?

Et bien c’est simple. Localisez le dossier où se trouve votre machine virtuelle sur votre disque dur avec un clic droit sur la machine puis « Afficher dans le Finder / Explorateur de fichiers ».

Avec une invite de commande / terminal, placez-vous alors dans ce répertoire.

Sous Windows par défaut c’est là : C:\Users\UTILISATEUR\VirtualBox VMs\NOMDEVOTREMACHINE

Sous MacOS par défaut c’est là : /Users/UTILISATEUR/VirtualBox VMs/NOMDEVOTREMACHINE

Ensuite, nous allons utiliser l’outil VBoxManage pour changer la taille du disque. Voici ce qu’il faut entrer pour augmenter la taille de la VM à 25 GB.

VBoxManage modifyhd --resize 25600 Ubuntu2.vdi

Et voilà. Alors bien sûr, au reboot de ma VM, Ubuntu n’a pas démarré correctement. C’est normal, car il va falloir redimensionner la partition aussi côté VM.

Donc bootez sur un Live DVD (une ISO quoi) Ubuntu, puis lancez « gparted » qui permet de modifier les partitions proprement.

Redimensionnez alors la partition à son maximum (25 Go) et appliquez les modifications.

Puis rebootez sur la VM (pensez à enlever l’ISO bootable).

Et voilà !

Et pour ceux que ça intéresse, le tuto en vidéo est également disponible :


À découvrir

Vous devez prendre conscience d’une chose importante dans votre vie : tout le monde n’a pas des compétences extraordinaires en design comme moi, pour se créer un super joli avatar cartoon qui roxxe des poneys. Je suis d’ailleurs tellement bon que si vous regardez mon profil Twitter on dirait quasi une vraie photo (note pour la team 1e degré : c’est bien une photo et elle n’a rien de cartoon).

Enfin bref, tout le monde ne maitrise pas Gimp, Illustrator ou Photoshop pour pouvoir se fabriquer son propre avatar from scratch. D’ailleurs, récemment, j’ai publié des articles à ce sujet qui vous ont pas mal intéressés (ceux sur les avatars Funko Pop et Avataaars pour être plus précis).

Mais 2 options ça fait un peu léger. Voici donc une liste d’autres outils qui vont vous permettre de créer en quelques clics vos avatars et cela pour pas un rond.

Mangatar

Ce site vous permet de concevoir des avatars type manga et proposé également une série de sites satellites centrés sur des univers différents. Des avatars Zombie, Star Treck, Cthulhu, Vampire, Super Héros, Avatar et bien d’autres sont accessibles depuis le menu « Plus d’avatars ». Rien que celui-là devrait plaire à pas mal de monde ! Le site existe depuis 2009 et ne se démode pas trop.

Mangatar Avatar Super héros

Cartoonify

Il vous permet de jouer sur plus de 300 critères différents. Cela va de la coupe de cheveux en passant par la forme du visage, la couleur des vêtements, des yeux, l’arrière plan … Parmi les possibilités que l’on ne retrouve pas souvent, il y a par exemple le fait de pouvoir déplacer chaque élément à la position voulue, incliner la tête, etc.

Avatar gratuit avec Cartoonify

Pas d’idée ? Un clic sur la génération aléatoire d’avatar et hop le tour est joué. Vous pouvez récupérer votre image en 3 formats différents : 2 PNG (200×200 et 600×600) et le dernier en SVG. Ou partager directement votre création sur Twitter et Pinterest.

Portrait Illustration Maker

Créer des avatars illustrations

Le site est japonais donc je vous ai mis le lien direct vers la version en français approximatif. Ce qui sera suffisant. Il suffit alors de choisir les options dans les blocs images en haut de page et modifier selon vos envies. La roue des paramètres permet d’ajouter un texte, de repositionner certains éléments et de choisir son format de sortie (PNG, GIF ou JPG). Gros défaut l’image finale est vraiment petite (96 pixels de côté). Et puis c’est pas très beau.

Face Your Manga

Celui-là aussi est très connu, il existe depuis quasiment 10 ans, je crois, mais est toujours aussi efficace. Petit souci par contre il utilise Adobe Flash pour fonctionner, qui devra donc être activé dans votre navigateur.

Face Your Manga, gratuit

Le fonctionnement est similaire aux précédents, vous disposez de plusieurs dizaines/centaines de choix pour créer votre avatar cartoon ou vous utilisez le bouton « random » pour y aller au pif.

Un des points forts du site est le niveau de détails. Vous pourrez ajouter des cicatrices, des marques sur le visage, des tatouages, des accessoires ou encore des vêtements assez variés. Pour récupérer votre Mangatar il faudra tout de même laisser une adresse mail.

Cartoon.Pho.to

Ici le principe est un peu différent, vous allez partir d’une photo « réaliste » pour la transformer. Ce n’est donc pas réservé qu’aux avatars, mais en partant d’une image de votre visage vous allez pouvoir lui donner un côté mi-réaliste, mi-caricature ou effectuer du morphing animé (ou pas). Il y a même la possibilité de créer des visages assez flippants. Bon le résultat n’est pas toujours top, mais ça reste marrant.

Cartoon Photo pour vos avatars

South Park Studio

Tout est dans le nom. Ici c’est un avatar à la sauce South Park qui vous attend ! Si vous sélectionnez une illustration en arrière plan, l’ajout de même & co vous pouvez aller plus loin que le simple avatar et créer une image complète. Pas de tonnes d’options, mais les choix pour chacune sont assez différents les uns des autres que pour obtenir des avatars très variés.

Créer un avatar South Park gratuit

Avachara

Un autre site pour des avatars de type manga. Fille ou garçon vous allez pouvoir vous amuser à modifier le visage, la bouche, les accessoires, les vêtements et un tas d’autres options. Plutôt rapide, sans fioritures et plutôt diversifié donc il devrait convenir à beaucoup d’entre vous. Pour récupérer votre création il faut cliquer sur le bouton appareil photo sous l’image. 2 formats sont proposés : 200px par 400 et 480 par 480.

Avachara, avatar pour filles et garçons

Avatar Kawaii

Si vous êtes dans le trip culture pop japonaise, vous pourrez créer votre apparence personnalisée avec ce générateur. Il vous faudra tâtonner un peu pour visualiser chaque option, car elles ne sont pas affichées par défaut, il faut cliquer sur les numéros. Peu de choix au final, mais des visages qui sont vraiment dans l’esprit Pokémon et ce genre de choses.

De mignons avatars Kawaii

Hexatar

Vous avez déjà compris la particularité de celui-ci ? Et bien oui c’est de pouvoir créer des avatars hexagonaux (enfin plus ou moins quoi). Niveau options on est dans la moyenne, par contre les résultats finaux peuvent être très différents les uns des autres comme vous pouvez le voir sur cette page, n’hésitez pas à vous en inspirer ! Autre petite chose sympa l’image récupérée sera assez grande (512 pixels de côté).

Avatar hexagonaux avec Hexatar

Kartunix

Ici ce qui frappe d’emblée c’est la variété des choix. Que ce soit un avatar au style Lego, Angry Birds, manga, super héros, de type logo, créatures ou encore dessin animé, tout est possible. Une cinquantaine d’avatars tous d’univers différents. Il n’y a pas forcément des dizaines d’options à modifier pour chaque style cela dit. Pour certains ça se limitera au genre féminin/masculin et à 1 ou 2 options.

Pleins d'avatars cartoon différents avec Kartunix

Family Guy Yourself

Ce générateur est basé sur une idée similaire à celui sur le dessin animé South Park plus haut, mais cette fois dédié à Family Guy (ou Les Griffin en français).

Le Bouletmaton

Vous connaissez déjà sans doute le blog de Boulet, le dessinateur qui tient le site bouletcorp. Et bien, sachez qu’il propose également un générateur d’avatar de qualité supérieure. Oui ma bonne dame : supérieure. Le dessin est reconnaissable entre 1000 et vous pourrez obtenir un avatar qui ressemble à votre tête si elle avait été dessinée par Boulet lui-même.

Toute ressemblance avec un confiné de votre connaissance serait fortuite. Merci Vincent pour le rappel 😉

Picrew

Second générateur mentionné par la communauté : Picrew (merci Renan !). Si vous parlez japonais, ça va aider, mais même si ce n’est pas le cas vous devriez vous en sortir. Le site est plutôt une compilation de différents générateurs, plus de 5000 au total. Il y a du choix dans le style d’avatar à créer (humains, animaux, objets, calligraphie, pixel …), moins dans le nombre d’options pour chaque personnage. C’est très orienté manga, cartoon, kawaii & co.


Voilà ça en fera déjà quelques-uns en plus. Je ne vais pas chaque fois répéter ce que vous pouvez modifier ni comment ça fonctionne, tous sont plus ou moins basés sur le même principe. Mais si ceux dont je viens de vous parler ne suffisent pas, en voici encore quelques autres. Je vous laisse jouer avec. Sachez que pour certains d’entre eux il faudra Adobe Flash.

Note : Je n’ai pas parlé des applis sur téléphones parce que sinon j’en avais jusque fin de l’année 😉


Si vous êtes sous MacOS et que vous voulez profiter de ce temps de confinement pour vous mettre à Final Cut Pro X pour apprendre à faire du montage vidéo ou à Logic Pro X pour apprendre à faire de la musique sur ordinateur, sachez le, Apple a pensé à vous.

En effet, Apple vient d’étendre à 90 jours la période d’essai de ses 2 logiciels phares. De quoi bien les utiliser et mettre à profit votre créativité.

Logic Pro X coute 230 euros et Final Cut Pro X, 330 euros.

Pour faire tourner Final Cut Pro X, vous aurez besoin de la configuration minimale suivante :

macOS 10.14.6 ou version ultérieure

4 Go de RAM (8 Go recommandés pour le montage en 4K, les titres en 3D et le montage vidéo à 360°)

Carte graphique compatible OpenCL ou carte Intel HD Graphics 3000 (ou ultérieure)

256 Mo de VRAM (1 Go recommandé pour le montage vidéo 4K, le rendu de titres en 3D et le montage vidéo à 360°)1

Carte graphique discrète, macOS High Sierra (ou version ultérieure) et SteamVR requis pour la prise en charge des casques VR. Carte graphique AMD Radeon RX 580 recommandée pour des performances optimales.

3,8 Go d’espace disque

Et pour Logic Pro X, la config minimale suivante :

macOS 10.13.6 ou version ultérieure

4 Go de RAM

Carte graphique compatible OpenCL ou carte Intel HD Graphics 3000 (ou version ultérieure)

256 Mo de RAM vidéo

Logic Pro X nécessite 6 Go d’espace disque pour l’installation minimale ou jusqu’à 63 Go d’espace disque pour l’installation de la bibliothèque de sons complète

Pour utiliser Logic Remote, vous aurez besoin d’un iPhone 6s, iPad Pro, iPad (5e génération), iPad Air 2, iPad mini 4 (ou modèle ultérieur) équipé d’iOS 11 (ou version ultérieure).

Eclatez vous bien !

Source


Mes gazouillis

Best Raspberry Pi Operating Systems for Various Purposes #kbn https://t.co/s8j7mQOwA0
A lire #kbn https://t.co/gEhUJeO2rl